Accueil > Générale > HP / 3PAR : convergence ? Ou confusion stratégique ?

HP / 3PAR : convergence ? Ou confusion stratégique ?


Ce fut le feuilleton de l’été, à l’instar de celui qui avait animé la scène « informatiquo-financière »  l’an dernier, quand nous (EMC) avions livré bataille contre NetApp pour l’acquisition de DataDomain (vous savez les solutions de back-up sur disques intégrant la techno de déduplication. Elles figurent à notre catalogue depuis juillet 2009 !)

Et nous étions encore prêt à payer plus… C’est en substance ce qu’a communiqué la CEO par interim d’HP, Cathie Lesjack, aux analystes financiers à propos de 3Par, qu’HP a racheté pour 2,35 milliards de dollars et dont la firme veut faire l’alpha et omega de son offre de stockage pour les années à venir.

Officiellement, HP avoue vouloir faire de 3Par le fer de lance de son offre dans le cloud et dans le stockage d’entreprise haut de gamme.

Vous ne rêvez pas : le n°1 mondial de l’informatique – mais lointain n°4 mondial du stockage externe –  veut utiliser les équipements d’une société, qui après 11 ans d’existence fait à peine 200 M$ de chiffre d’affaire annuel pour en faire le coeur de son offre.

En tout cas, c’est la version officielle… Car malgré cet affichage, HP a annoncé le maintien de son accord OEM avec Hitachi et a confirmé le lancement d’une nouvelle génération d’EVA. (ndlr : bon, là je ne comprends plus rien…)

Bref, 3Par est tellement stratégique pour le haut de gamme et le milieu de gamme HP que la première décision d’HP a été de conforter son haut de gamme en adoptant la dernière version du haut de gamme d’Hitachi (rebaptisé P9500 et bâti sur la même architecture monolithique que celle des baies Lightning en 2005) et de maintenir en milieu de gamme ses propres EVA, des plates-formes qui ne cessent de perdre du terrain sur le marché.

Confus ? vous n’êtes sans doute pas le seul à la penser.

La convergence. Quelle convergence ??

Car au total ce sont donc pas moins de 6 plates-formes de stockage SAN qu’HP va finalement inscrire à son catalogue, du Windows Storage Server iSCSI d’entrée de gamme, au P9500 ‘’oemisé’’ d’Hitachi en passant par les baies SAN d’entrée de gamme MSA, les systèmes P4000 «Lefthand», les EVA, les baies 3Par Series F de milieu de gamme et les Series T de «haut de gamme»).

Pour un constructeur qui a fait de l’approche «converged infrastructure» le coeur de sa stratégie, on aurait attendu une approche un peu plus… convergée. Mais n’est pas vBlock qui veut…

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :